joelle-ebongue-001Après plusieurs incursions dans le domaine, c’est en 2006, qu’elle publie pour la première fois : quelques planches dans le mensuel Trait noir et une histoire courte dans K-mer comix.

Cette même année, elle fait partie des jeunes auteurs camerounais qui participent au supplément Zamzam hebdo dans le n° 3565 du journal Spirou.

En 2007, elle encadre pendant un an l’atelier BD du lycée français de Douala avant de partir l’année suivante suivre un cursus à Saint-Luc, École supérieure des arts de Liège, option Bande dessinée.

Elle est également présente dans le collectif La bande dessinée conte l’Afrique, publié en Algérie en 2009 par Dalimen Éditions, à l’occasion du Festival panafricain des arts.

En 2010 et 2011, Elyon’s a également édité plusieurs planches pour un fanzine brésilien (La bouche du monde, n° 13), libanais (Short stories from here and there) ainsi que dans le magazine camerounais, Impact.

Elle a participé au Festival international de la BD d’Alger (octobre 2010), au premierSalon des auteurs africains de bande dessinée (Paris, décembre 2010), au Festival d’Angoulême (janvier 2011, puis janvier 2012) et continue de travailler sur des projets divers.

Depuis 2011, Elyon’s publie, à intervalles réguliers, sur sa page Facebook La vie d’Ébène Duta.

Elle y raconte en mini-épisodes le quotidien d’Ébène Duta, jeune héroïne noire vivant à l’étranger et confrontée à mille et une galères.

En 2012, Joelle Ebongué est revenue vivre dans son pays d’origine et travaille dans une boîte de communication.

En 2013, elle a fait plusieurs apparitions dans les n° 6 et 8 de la revue camerounaise de BD, Waka waka et participé au festival Caribulles en Guadeloupe.

Review Overview

Summary